Pourquoi le suivi d’actifs par blockchain ne concerne pas que les super riches.

Par Sarah Rothrie

Une communauté aborigène dans l’Australie rurale

Un vendeur de diamant à Anvers, Belgique

Un vendeur de voiture d’occasion au Royaume-Uni

Une compagnie pharmaceutique basée en suisse.

Que pourraient-ils tous avoir en commun?

La réponse est de loin les avantages qu’offre la blockchain sur le suivi d’un actif.

L’une des principale caractéristique de la blockchain est de stocker de la valeur; essentiellement en créant des actifs digitaux. Ce qui a commencé avec le bitcoin à ouvert la voie à une longue liste de cas d’utilisation; dont certains sont moins convaincants.

Les propositions de blockchain qui résisteront à l’épreuve du temps seront celles qui exploitent le mieux toutes les fonctions les plus basiques de la blockchain. Le suivi d’actifs, la capacité à exploiter la blockchain pour créer et stocker de la valeur et la capacité à créer un journal immuable pour toute cette valeur font partie de ces cas d’utilisation. Cet article se penchera d’un peu plus près sur l’utilisation de la blockchain pour le suivi d’actifs dans différents scénarios.

Cas de suivi d’actifs par blockchain

Registre foncier

Il y a plusieurs opportunités pour la blockchain dans la gestion immobilière, la plupart basées sur la réduction ou la suppression du rôle des nombreux intermédiaires. Moins de mésententes et des ventes de biens immobiliers plus rapides sont clairement des avantages pour le quotidien du commerce immobilier. De plus, des registres fonciers basés sur blockchain peuvent permettre aux administrations locales d’être plus efficaces, réduisant ainsi les dépenses fiscales.

Mais aussi, les avantages du suivi de biens immobiliers sur blockchain pourrait également avoir des avantages significatifs pour les groupes d’indigènes. Cela permettrait de créer un moyen légal permettant à n’importe qui de prouver sa propriété foncière. Les droits fonciers sont une lutte permanente pour les peuple indigènes du monde entier, y compris dans les pays développés comme le Canada.

Indigen est une plateforme blockchain visant à protéger les droits et la propriété des groupes indigènes à travers le monde. Le token de la plateforme servira de monnaie de donation. La société allouera une partie des unités minées pour aider les populations indigènes pauvres à travers le monde. Le suivi par blockchain des terres occupées par les indigènes est l’un des objectif du projet.

La page d’accueil d’Indigen

Chaines d’approvisionnement

Walmart est un exemple parmi tant d’autres d’une grande entreprise qui a déjà reconnu le potentiel de la blockchain dans sa chaîne d’approvisionnement. Les chaines d’approvisionnement sont traditionnellement très fragmentées. Beaucoup d’entreprises ne peuvent pas identifier, précisément, la quantité de produits qu’elles ont dans un lieu donné à un moment donné. Cela conduit à des inefficacités et des pertes dues à la détérioration ou au vols.

D’autres industries ont des problèmes bien plus graves que la perte de marchandises. L’industrie pharmaceutique, par exemple, est celle qui souffre des produits contrefaits entrant dans la chaîne d’approvisionnement, généralement entre le fabricant et le consommateur.

Les gouvernements des pays en développement, tout autour du monde, sont désormais en train de sévir face à cela. Car ce sont eux qui en souffrent le plus, en Afrique, certains rapports indiquent que jusqu’à 70% des médicaments vendus sont contrefaits.

Le problème c’est qu’ils se ressemblent tous.

Le suivi d’actifs par blockchain peut combattre les contrefaçons entrant sur le marché. Les étiquettes numériques peuvent suivre et tracer les produits tout au long de la chaîne d’approvisionnement jusqu’à ce qu’ils atteignent les mains du consommateur. La balise peut contenir tous les attributs nécessaires. Dans le cas des médicaments, elle pourraient inclure les ingrédients, la date/lieu du fabricant ainsi que les contrôles de qualité. Elle peut être mise à jour en temps réel avec la route empruntée par le produit à travers la chaîne d’approvisionnement.

Le commerce de véhicule

Les crimes liés au véhicule existent depuis la première voiture. Du vol de pièces ou de véhicules pour servir de moyen de fuite dans des braquages à la réalisation de “voiture merguez” ou deux moitiés de chassis de deux véhicules différents (généralement r.s.v. à la suite d’un accident) sont dangereusement soudés ensemble pour ne former qu’un seul véhicule.

L’avant est peut être foutu, mais l’arrière est toujours bon non?

Cela va de pair avec certaines des pratiques contraires à l’éthique ou illégales pratiquées par certains revendeurs de véhicules d’occasion comme la technique du “bait-and-switch”, qui est un leurre publicitaire et mensonger, et la manipulation de l’odomètre pour réduire le kilométrage affiché. L’achat d’un véhicule, en particulier d’un véhicule d’occasion peut être lourd de problèmes. L’acheteur n’a d’autres choix que de croire que les papiers présentés avec le véhicule sont authentiques.

Néanmoins, le suivi d’actifs par blockchain pourrait rendre le processus d’achat d’un véhicule d’occasion beaucoup plus sur. Avec un registre d’enregistrement basé sur la blockchain de chaque véhicule y compris ses pièces, ses accidents, l’historique des propriétaires, les acheteurs auraient davantage confiance au processus. Ils sauraient que leur nouvelle voiture est un modèle authentique avec un historique d’entretien propre.

En outre, la technologie de l’IA pourrait déterminer une valeur équitable et cohérente pour chaque véhicule réduisant ainsi l’incidence de la surévaluation des véhicules d’occasion.

Le suivi des pierres précieuses.

L’industrie des pierres précieuses vaut 23 milliards de dollars par an, les diamants étant responsables de la plus grande partie de cette somme. Cependant, les conflits ou le sang sur les diamants sont un problème qui continue de faire mal aux commerçants de pierres précieuses. Les diamants bruts sont vendus dans des zones de conflit comme l’Angola ou la République centrafricaine. Ils sont sortis clandestinement du pays, taillés, polis et passés pour légitimes.

De nombreux gouvernements dans le monde en développement ont adopté des lois pour empêcher la vente de diamants de la guerre dans leur juridiction. Par conséquent, les bijoutiers et les commerçants ont intérêt de s’assurer qu’ils n’achètent pas de diamants couverts de sang.

Comment ce couple heureux peut dire que ce diamant est légitime?

De Beers, le plus grand producteur de diamants au monde cherche à empêcher les diamants couverts de sang d’entrer sur le marché au moyen du suivi d’actif par blockchain. La société a rapporté en mai qu’elle avait testé avec succès une blockchain pour suivre dix pierres de la mine, en passant par le lapidaire, au bijoutier pour la vente. De Beers, prévoit de rendre le système disponible dans toute l’industrie du diamant, afin d’éliminer le commerce illégal de diamants.

Autres considérations

Deux autres éléments communs peuvent caractériser tout cela: le transfert instantané et la tokenisation des actifs.

Transferts instantanés

Les registres d’actifs sur la blockchain seront transférables entre les parties sur simple pression d’un bouton et sans avoir besoin d’intermédiaire. Les smart-contracts peuvent également comporter des fonds entiercés jusqu’à ce que le paiement intégral soit effectué. Dès réception du paiement, la nouvelle propriété sera effectuée immédiatement. Cela peut couvrir la propriété d’une voiture, d’un bien immobilier, d’une pierre précieuse ou d’un envoi de produits pharmaceutiques entre les parties du smart-contract.

Tokenisation des actifs

La création de titres sous forme de token représentant la propriété fractionnaire d’actifs physique offre des possibilités intéressantes. Certains actifs tangibles qui pourraient s’apprécier au fil du temps, tels que l’immobilier, sont trop coûteux pour une personne seule ou même une famille pour se permettre d’investir dans une unité entière.

Par exemple, quelqu’un qui veut investir dans une pierre précieuse doit choisir une taille qui est dans son budget. Seulement plus le bijou est gros, plus la valeur par carat est élevée. Et si vous pouviez investir dans une fraction d’une grosse pierre précieuse de grande valeur? La tokenisation rend cela possible.

Le monde entier ne fait que commencer à explorer l’art du possible dans le suivi d’actifs par blockchain. Cet article a souligné quelques-unes des opportunités qui s’ouvrent. Il est tout à fait crédible, qu’au cours des dix ou vingt prochaines années, la blockchain soit le seul moyen infaillible de prouver la propriété et d’enregistrer la valeur.

Cette article de Sarah Rothrie a été publié sur CoinCentral.com avec le lien de l’article original:

https://coincentral.com/why-blockchain-asset-tracking-is-not-just-for-the-super-rich/

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *